AAFL, 65 rue des Cités, 93300 Aubervilliers lll T.01.48.11.02.30 lll contacts
 

Bilinguisme

Les recherches et pratiques de l'AFL ont porté sur la langue française, sur la lecture et son apprentissage.

Devenir lecteur (et non déchiffrer) suppose un apprentissage linguistique (et non une alphabétisation) : être confronté à la complexité de la langue à travers de réelles situations de communication. Découvrir les "lois de la langue", les règles de l'écrit, les apprendre et s'y entraîner, pour les réinvestir dans de nouvelles situations de communication.

Cet apprentissage linguistique vaut pour les autres langues premières, qu'elles soient à dominante alphabétique ou à dominante idéographique, ainsi que pour les autres langues que l'on est amené à apprendre.

Cette page renvoie aux articles publiés dans les Actes de Lecture, la revue trimestrielle de l'AFL, au sujet de l'apprentissage de la lecture dans d'autres langues et au sujet du multilinguisme.

* Pour ce qui est du bilinguisme LSF/langue écrite française voir la page écrit et surdité.

 

DOSSIER ACTES DE LECTURE n°36 décembre 199

LES RENCONTRES DE L'AFL - JOURNÉE DU 4 SEPTEMBRE 1991
MAÎTRISE DES LANGUES ÉCRITES : Quelles nécessités ? Quels moyens ?


Introduction 
La formation aux langues en mutation Philippe Carré
L'apprentissage de langues étrangères en entreprise Wiveca Berglund
Peut-on se contenter d'une approche qui privilégie une communication orale ? Édouard Rubio
Concevoir, informer, produire, en langue nationale Louis Guespin
Table ronde Jean Foucambert


 

Jean Duverger
Cadre Européen commun de référence pour les langues
Jean Duverger, dont on connaît l’intérêt pour l’enseignement des langues et le plurilinguisme présente la publication du Conseil de l’Europe intitulée « Cadre Européen commun de référence pour les langues » et en dit tout le bien qu’il faut en penser sur le plan de l’enseignement des langues mais aussi sur celui de la pédagogie en général.

 

Martine Kervan
Entrer dans la diversité et la complexité des langues dès l'école primaire : L'intégration à l'Union Européenne et l'adoption du Cadre Européen Commun de Références oblige à repenser l'apprentissage des angues, à dépasser les cadres conceptuels en vigueur jusqu'à présent, pour se diriger vers une "éducation au plurilinguisme". 

Yvanne Chenouf
Jusqu'au bout de la langue : le Ministère de l'Education Nationale a publié un document d'accompagnement à destination des enseignants : Le langage à l'école maternelle. Yvanne Chenouf en extrait 13 considérations générales sur la langue (française) et, à l'aide de citations de pédagogues et d'écrivains, montre qu'elles sont vraies pour les autres langues ou les personnes en situation de plurilinguisme.

Pauline Dral
Idéographix in italiano, italiano in Idéographix : comment le logiciel Idéographix, dans sa version multilingue, peut être utilisé dans une pédagogie renouvelée des langues étrangères. 

Jose Luis Lopez Rubio
Apprendre à lire... en Castillan : Jose Luis Lopez Rubio montre les conséquences négatives du caractère phonocentrique du castillan sur les comportements de lecture des Espagnols et rend ainsi évident le caractère funeste et regressif de la décision ministérielle de rendre obligatoire en France l'enseignement du code de correspondance oral-écrit au CP. 

Thierry Opillard
Bilinguismes, compétences et outix informatix : après Jean Duverger (On apprend mieux à lire avec 2 langues), Thierry Opillard fait le point sur ce qu'on entend par bilinguisme et en conclut qu'il faut repenser les priorités assignées généralement à l'enseignement des langues étrangères. Il montre ensuite combien la version multilingue du logiciel Idéographix est appropriée pour répondre aux besoins officiellement définis au niveau européen. 

Idéographix, la version 3 : vers le multilinguisme : description détaillée des fonctions d'Idéographix développé pour l'anglais , l'italien, l'espagnol et le portugais. Suggestions d'activités. 

Henriette Stoffel
Transmettre une langue étrangère : quelques conditions pour l'apprentissage d'une langue étrangère. 

Jean Duverger
Lire, écrire, apprendre en deux langues : Jean Duverger, longtemps responsable de la formation d'enseignants exerçant dans les écoles françaises à l'étranger, a pu mesurer les effets bénéfiques du bilinguisme sur l'apprentissage de l'écrit. Il présente ici un plaidoyer très argumenté sur l'intérêt du bilinguisme d'une manière générale et non seulement pour la lecture, réfutant toutes les représentations erronées sur l'enseignement bilingue et ce qui fonde la pensée dominante en matière d'apprentissage de la lecture. 

On apprend mieux à lire avec 2 langues : "Les comportements, apprentissages et performances de lecteur sont améliorées si, à l'école, en même temps qu'on fait travailler l'élève sur la langue 1 (langue dominante, nationale, le plus souvent maternelle) on l'expose à l'écrit d'une autre langue, une langue 2, dont il ne maîtrise pas convenablement l'oral." 

On n'apprend à lire qu'une fois : les écrits des différents langues ont les mêmes fonctions de théorisation, de distanciation, de mise en ordre, de mise en relation, de conservation et de communication à distance. Apprendre à les maîtriser, à maîtriser cette aptitude cognitive, ne se fait qu'une fois, avec des ajustements, des infléchissements, des affinements dans le processus de la lecturisation.

Note de lecture du livre de Jean Duverger  L'enseignement en classe bilingue paru chez Hachette en 2005.

accueil lll contacts lll mentions légales lll plan du site