AAFL, 65 rue des Cités, 93300 Aubervilliers lll T.01.48.11.02.30 lll contacts
 
Revues & livres : les livres

commentaires

aucun commentaire pour le moment

La manière d'être lecteur

La manière d'être lecteur

Auteur : Jean Foucambert
Format : 144 pages - 15 x 20
Édition : Bibliothèque Richaudeau / Albin Michel
Parution : édition 1976 - rédition 1996
Prix : épuisé



Cette publication est la réédition d'un classique renommé qui était devenu introuvable. À sa parution en 1976, pour la première fois, un enseignant et chercheur s'en prenait avec vigueur aux pédagogies tradi­tionnelles sur la lecture pratiquées à cette époque par la quasi totalité des écoles.  
L'auteur prônait un enseignement basé sur une concep­tion exclusivement visuelle d'une lecture productrice de sens. À ce jour, le débat est loin d'être clos; raison de plus, qu'on soit pour ou contre, pour lire ou relire cet ouvrage qui demeure le point de départ de tout débat sur l'apprentissage de la lecture.
Jean Foucambert : iInstituteur d'une école rurale, puis Inspecteur de l'Éducation Nationale et responsable au Service de la recherche à l'INRP (Institut National de Recherche Pédagogique). Animateur de l'AFL (Association Française pour la Lecture), éditorialiste de la revue Les Actes de Lecture, et aussi auteur ou inspirateur d'ouvrages et de logiciels sur la lecture et l'écriture.

Extrait : Ayant pris parti de traduire mes réactions à la lecture d'un ouvrage, à la conception duquel j'avais indirectement contribué, je me dois pour être complet de souligner le nombre et l'importance des «ouver­tures» provoquées : à mon activité professionnelle d'abord et à beau­coup de livres trop rapidement parcourus ensuite.
Parmi ceux-ci, on l'aura sans doute senti, les œuvres de Pierre Bourdieu tiennent une place importante. Aussi est-ce à lui que je me référerai pour établir le résumé des bénéfices à attendre de la lecture de La Manière d'être lecteur et pour tracer les pistes de lectures efficaces.
– On rappellera d'abord l'importance du contenu « scientifique » de l'ouvrage, qui présente de fanon synthétique et claire, centrée sur 1 essentiel, des éléments propres à alimenter le débat pédagogique en l'engageant dans une voie qui en restaure l'importance.
En cela, il répond à une attente vive et prémunit contre les risques opposés de la dispersion et de la dilution (dans un partenariat géné­rateur de confusion et de perte d'identité par exemple) et du réduc­tionnisme technique.
– On y découvrira ensuite l'importance de la durée et du contexte de l'action éducative : les ruptures naïvement attendues n'existent pas, il n'y a pas de mutation brusque dans ce domaine.. D'où la nécessité de reprendre plusieurs fois le même sujet : au risque d'être taxé de répétition. Le fil qui conduit la pensée de Jean Foucambert d'un thème à un autre, en une succession d'approfondissements, d'élargissements et d'explications, traduit bien la permanence des objectifs, la ténacité de la volonté et l'évolution de la compréhension des faits : il est exemplaire d'une démarche dont la connaissance est nécessaire à la compréhension et à l'appropriation des proposi­tions faites à une étape déterminée.

accueil lll contacts lll mentions légales lll plan du site